Archives mensuelles : novembre 2015

Sympathique rencontre.

avec-trois-heures-de-travail-assidu-les-participants

Vendredi dernier, c’est une rencontre bien sympathique qui s’est tenue dans la salle du conseil municipal pour la remise des diplômes de participation aux personnes ayant passé l’épreuve du 16 octobre organisée par le club de la Porte des Cévennes et le CCAS à l’occasion de la Semaine bleue.

Belle initiative qui met en valeur le dynamisme de la commune et qui a permis de resserrer les liens entre les personnes autour d’une animation culturelle. Outre les Anduziens, les participants sont venus de communes voisines, Saint-Christol, Bagard, Saint-Jean-du-Gard, Saint Julien les Rosiers pour affronter les trente exercices concoctés pour les faire travailler durant trois heures.
Si certains se sont trouvés à l’aise dans les exercices de français  ou de maths, d’autres se sont interrogés pour savoir pourquoi « envi » s’écrivait sans S dans l’expression à l’envi.

Difficile aussi pour d’autres encore de savoir à quelle peur correspondait la gymnophobie, de connaître la spécialité culinaire de Bar-le-Duc, de transformer les secondes en heures et minutes, sans calculatrice,  de savoir que L’embarquement pour Cythère est un tableau de Watteau ou encore de classer les souverains français dans l’ordre chronologique.
Toutefois, tous les participants ont travaillé dans la bonne humeur et ont été heureux de se retrouver en mairie pour recevoir leur diplôme.

Comme l’a dit un certain Pierre de Coubertin l’essentiel étant de participer, chacun a reçu son dossier corrigé sans classement, seuls les trois premiers ont été nommés et ont été applaudis sans esprit de compétition, pour le seul plaisir d’avoir participé.
Après la remise des diplômes, la rencontre s’est poursuivie autour d’un apéritif qui a été l’occasion de faire plus ample connaissance et d’évoquer une fois encore la satisfaction d’avoir osé se lancer dans cette petite aventure.
Mais apparemment cela ne laisse que de bons souvenirs car beaucoup ont déjà demandé quand aurait lieu la prochaine épreuve.

Des candidats joyeux et studieux…

Dans le cadre de la Semaine Bleue, la deuxième manifestation du vendredi 16 octobre destinée avant tout aux personnes retraitées a rassemblé 28 participants. 

ambiance-studieuse

Après un premier contact autour d’une boisson chaude et de viennoiseries, la cloche a sonné pour annoncer le début de l’épreuve.
Trente exercices ont permis aux férus de français de jouer avec l’orthographe, le pluriel des mots composés, les adjectifs de couleurs et les natures grammaticales mais aussi de retrouver les auteurs d’oeuvres célèbres.
Les amateurs de mathématiques s’en sont donné à coeur joie en posant additions, soustractions, multiplications et divisions sur le papier, comme du temps où la calculette n’existait pas.
Quant à l’histoire, il est vrai que les réponses ont donné des surprises aux correcteurs car difficile pour certains d’attribuer aux grands hommes la phrase qu’ils auraient prononcée, de respecter la chronologie des rois de France et de resituer les évènements les plus importants à l’époque où ils se sont déroulés.
Quelques exercices plus ludiques ont permis de se détendre un peu l’esprit avant d’aborder les travaux de logique qui ont dérouté certains participants.
Pour rester dans le coup, un petit bilan sur les euros a montré que tous ne connaissaient pas la valeur, la couleur ou le style d’architecture de nos billets.
Et en l’occurrence, difficile de sortir de son portefeuille un billet de 100€, 200€ ou 500€ sans se faire remarquer !
Après trois heures d’efforts, les copies ont été ramassées et les conversations sont allées bon train pour connaître les réponses.
Pour cela, il faudra attendre le mois de novembre. Une réception sera organisée à la mairie pour remettre les copies corrigées et un diplôme de participation avant de partager le verre de l’amitié. 

Les Troubadours en visite à l’EHPAD

Anduze. Les Troubadours de la Porte des Cévennes ont rendu visite à l’EHPAD de Labahou

Les pensionnaires ont partagé la bonne humeur des artistes amateurs

Vendredi 3 avril, les pensionnaires de l’EHPAD de Labahou ont reçu une drôle de délégation d’une douzaine de personnes venues interpréter un sketch humoristique. A l’initiative de Francine Maignan et en accord avec l’animatrice Laetitia, les membres de la section des Troubadours du club de la Porte des Cévennes ont animé pendant une demi-heure l’après-midi des résidents. Précédé du garde-champêtre qui annonçait la venue d’une infirmière chargée de procéder à la vaccination contre le tétanos, tout le personnel municipal s’est plié de bonne grâce et avec courage à cette obligation.Seul, Antoine, un fier-à-bras bien décidé à en faire le moins possible a été victime d’un malaise ce qui ne l’a pas empêché par la suite de donner la réplique au chef de service avec beaucoup de gouaille.

L’adjointe au CCAS, Jocelyne Peytevin, par sa présence, a tenu à encourager ce genre d’animation qui a permis aux pensionnaires de passer un moment de convivialité et de partage.

Reprise d’une activité sportive.

Le docteur Jacky Benoist est venue parler de la reprise d’une activité sportive devant un public malheureusement trop clairsemé

Dans le cadre de la semaine bleue, la présidente du club, Jocelyne Peytevin a reçu le docteur Jacky Benoist de l’Arcopred pour une conférence sur une reprise sécurisée d’une activité sportive. L’intervention a débuté par quelques mouvements respiratoires afin de prendre conscience d’une fonction devenue automatique mais qui peut se révéler bien utile pour la pratique d’une discipline sportive. Puis est venue la présentation du coeur, un muscle dont les pulsions passent de 60 à 120 en cas d’effort. Lorsque celles-ci arrivent à 160, la personne se trouve en forçage cardiaque cela passe par une faiblesse musculaire, une respiration nasale et buccale puis une conversation hachée, un essoufflement important et des phrases courtes et enfin un essoufflement extrême et l’impossibilité de parler. A 20 ans, le sportif peut récupérer en se reposant un certain temps mais dans le cas de personnes ayant dépassé la soixantaine le risque d’infarctus ou d’AVC est évident. A titre d’exemple, la conférencière a signalé qu’en 2014, 34 cyclotouristes étaient décédés dans la région Languedoc Roussillon suite à un forçage cardiaque. Dans le cas de malaise grave, il est impératif d’appeler les secours, de surveiller la personne et éventuellement d’assurer les gestes de premier secours.

Autre point à surveiller, l’équilibre glycémique. Le sucre est un carburant dont le dosage est de 1,2gr en moyenne, à 0,8 gr le sportif est à la limite de l’hypoglycémie. Pour éviter ce genre de problème, il faut prendre une collation légère toutes les deux heures avec par moitié des sucres lents et pour moitié des sucres rapides, boire régulièrement, et surtout ne pas dépasser ses limites. Chaque personne pratiquant un sport doit se sentir responsable et adapter ses activités à ses possibilités, sans chercher à se dépasser ou prouver quoi que ce soit aux autres.

Jacky Benoist a ensuite dressé l’inventaire de toutes les articulations qui peuvent souffrir d’une activité mal gérée. L’épaule très sollicitée dans le tennis ou la marche nordique, le coude, le poignet, la colonne vertébrale fragilisée par la faiblesse de la ceinture abdominale ou la mauvaise position, la hanche qui supporte tout le poids du corps et qui peut parfois poser problème aux personnes porteuses de prothèse, le genou dont l’usure derrière la rotule peut être source de douleurs et enfin de pied, celui des femmes en particulier qui a beaucoup souffert de la mode des chaussures étroites et des très hauts talons qui l’ont déformé.

En cas de douleur, les antalgiques peuvent être une solution mais risque de cacher le mal, une gymnastique adaptée peut soulager et peut se faire facilement même avec le mobilier urbain mais Jacky Benoist a surtout insisté sur la marche, le meilleur médicament et le plus facile à pratiquer, en suivant quelques conseils, en particulier descendre les chemins pentus en zigzagant.

Elle a terminé son intervention avec quelques recommandations utiles dans la pratique de la plupart des sports. La présidente a remercié le docteur d’avoir consacré quelques heures de son temps pour donner des indications qui peuvent éviter bien des désagréments lors des sorties en randonnée, en vélo ou lors de la pratique de la natation ou de la gymnastique.

A DSC_0014